Joyeuse bonne année 2019 pleine d’impact à tous !

Bonjour à tous,

Cette semaine, parlons acteurs du changement… du monde !

Si vous avez déjà lancé votre innovation positive, félicitations !  Que d’efforts pour améliorer le quotidien des personnes « fragiles » ou préserver notre environnement. Et tout ça, en visant a minima l’équilibre économique, travail qui vous pousse à penser « offre », parfois au détriment du « lâcher » de votre vision. Alors je vous invite à retravailler votre théorie du changement, afin de mieux valoriser votre action, voir plus loin et imaginer vos futurs partenaires….

 

Pour commencer, faites comprendre l’urgence du problème :

Ma version : « qu’est-ce qui vous a indigné au point de vouloir lancer une entreprise sociale ?! »

  • identifiez le problème (en quoi, pour qui, les 3 causes principales)
  • quel est le coût du problème (coûts directs, indirects, et coût humain)
  • qui sont les cibles ? (directes, indirectes, comment les toucher, combien sont-elles ?)

Puis expliquez comment résoudre ce problème – votre vision :

Ma version : « oubliez votre offre 2s ! si vous aviez une baguette magique, vous changeriez quoi au problème ?? »

  • quel changement souhaitez-vous avoir impulsé sur ce problème dans 15 ans ?
  • quels sont les points de blocage à lever ?
  • quels leviers d’actions ?
  • quels seraient vos indicateurs de réussite ?

Ensuite, présentez votre offre, etc… comme dans un business plan social 🙂

 

Du coup cette semaine,

j’aimerais vous parler de Kinome, un AS du changement d’échelle grâce au développement local par l’arbre : par la reforestation, l’entreprise veut soutenir le développement des populations locales, recréer des écosystèmes viables, dupliquer sur toute la ceinture inter-tropicale, et parier sur l’arrêt du réchauffement climatique… Comment ? sans planter elle-même, mais en soutenant les projets de reforestation, grâce à une charte définissant les principes de développement des ressources locales, en développant des « taillis à très courte rotation » pour éviter la coupe à destination du bois de chauffe, en trouvant les financements pour chaque projet, en développant un outil techno qui zoom par satellite sur les parcelles et crédibilise les investissements, en donnant une traçabilité complète aux investisseurs, en développant une mesure d’impact local complète, et en lançant un programme pour 1 milliard d’arbres d’ici 2020 ! J’oubliais, tout ça se raccroche au Labex Climat (lABoratoire d’EXcellence). Et ça n’arrête pas : des échanges scientifiques continus sur les espaces endémiques multi-impacts, compatibles selon les régions… Ca c’est du changement du monde !!

 

Et aussi :

  • BimBamJob : des entrepreneuses qui aident les personnes qualifiées du secteur sanitaire et social à accéder au marché de l’emploi lorsqu’elles sont limitées par les barrières du numérique et du français.
  • Proxidon, la plateforme géolocalisée de la Banque alimentaire du Rhône, qui met en relation des commerces de proximité avec des associations d’aide alimentaire locales
  • Elémentaire club, le média qui questionne nos modes de vie
  • Circul’R, le premier réseau international de l’économie circulaire
  • Your Voice, chasseur de têtes de l’innovation sociétale

 

N’oubliez pas :

Et en cadeau… les ODD redessinés par la Fondation Elyx, ambassadeur digital de l’ONU !

 

Et surtout, on vous souhaite une HAPPY NEW YEAR 2019, pleine de développement et d’impact !!

Ensemble, développons les alternatives à ce modèle générateur de tant de catas  🙂

Retrouvez notre newsletter complète en cliquant ici !

Catherine VON DAHLE



Laisser un commentaire

Articles similaires
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter