L’agriculture for Good, for sure

Bonjour à tous,

Cette semaine parlons agriculture et Agritech  (AgTech pour les intimes).

Au sortir du salon de l’agriculture vitrine de l’excellence des produits du terroir, de nombreux sujets se bousculent incluant les matériaux biosourcés, le bien-être animal, les pesticides, le climat, la transition alimentaire et, bien sûr, le renouvellement des générations (cf newsletter de Mediatico). J’ajouterais la biodiversité, clairement liée à l’usage des pesticides, à la disparition des terres agricoles (55 000 hectares de terres agricoles artificialisés ) et des zones humides (voir l’article de Maddyness : Les zones humides disparaissent trois fois plus vite que les forêts… et c’est très grave : pour protéger la planète, le geste réflexe est de planter des arbres. Mais il y a un autre écosystème vital qui se meurt trois lus vite et dans l’indifférence : les zones humides).

Entre autres actus repérées pour vous cette semaine : le podcast « Quelles agricultures en 2030 ? » : en France, plus d’agriculture et moins de viande, et plus agro-écologie… mais problème, Bruxelles n’est pas prêt à ce virage, même si les agriculteurs, eux, y sont prêts.

Ca bouge aussi dans la formation agricole : des news sur l’innovation dans les formations agricoles : L’innovation, levier majeur des formations agricoles..

Côté agriculture urbaine et ses récents grands chantiers :  même si on reste très loin de l’autonomie alimentaire, elle procure l’avantage d’emplois locaux, de circuits courts, et bien souvent de qualité et production bio. Elle bénéficie désormais de techniques de production verticale voire d’éclairage et pour trouver son modèle économique, elle cible souvent les produits « chers » et qui demandent peu d’espace, tels que les fraises, épices, ou champignons (pleurotes) voire endives… en sous-sols : vivent nos anciens parkings !

Mais aussi, parlant élevage… ou plutôt viande :

  • L’article de Maddyness : De quoi sera faite la viande du futur? qui évoque la multiplication cellulaire (encore très chère) et la fermentation de farine modifiées pour reproduire les protéines du lait et des oeufs. Plus largement vis-à-vis des protéines, J’y ajouterais les produits (farines) à bases d’insectes, toutes les évolutions sur les protéines végétales, les productions issues de micro-algues…

Et n’oubliez pas de contribuer à une agriculture saine et accessible à tous via Terre et Humanisme, Blue Bess et autres levées de fonds ou de dons sur des projets spécifiques, et via une consommation responsable et de proximité..

Ensemble, soutenons les agriculteurs et une agriculture durable 🙂

 

Retrouvez l’ensemble des articles de cette newsletter ici

Catherine VON DAHLE



Laisser un commentaire

Articles similaires
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter