Pourquoi et comment une startup peut-elle aussi entrer en Bourse ?

L’introduction en Bourse est souvent considérée comme un marché réservé aux grandes entreprises, où les startups n’ont pas leur place. Et pourtant, elles sont de plus en plus nombreuses à envisager cette option. En pleine recherche de financement, la startup française choisit généralement le parcours classique : accélérer son développement via des incubateurs et des accélérateurs, se faire repérer et négocier son financement avec des investisseurs privés. Pourtant, une option plus ambitieuse s’offre à elle : l’introduction en Bourse. Qu’en est-il de ce mode de financement ? À quel moment une startup doit-elle envisager d’entrer en Bourse ? Et comment s’y préparer au mieux ?

Aujourd’hui, une startup prend la décision d’entrer en Bourse lorsqu’elle veut accélérer sa croissance et qu’elle a atteint ses limites en termes de capacité d’endettement. Elle peut ainsi lever des fonds autrement que via la levée de fonds privée avec des fonds de Venture Capital. Par ailleurs, les modalités de financement des entreprises proposées par les banques ne semblent pas toujours correspondre aux attentes des entreprises innovantes. Pour Alain Wilmouth, Directeur Général de la société 2CSRI,  “les banquiers traditionnels vous parlent de financer vos locaux, vos travaux etc., mais quand vous leur parlez d’innovation, ils ne sont plus là.

Pour Pierre-Emile Taral, Responsable Pôle WAI Banking Grand Est, le financement bancaire ne représente que 20% de la collaboration entre l’entrepreneur et son banquier WAI Banking. Tout se joue sur ce que ce dernier propose en plus aux sociétés innovantes qu’il accompagne : des mises en relation, de la réactivité et une grande disponibilité.

La décision d’entrer en Bourse doit se prendre avec 3 objectifs en tête :  accélérer son développement, diversifier son actionnariat et atteindre un bon niveau de valorisation. C’est en effet une course de fond de plusieurs mois qui nécessite la bonne prise en compte et l’analyse de ces enjeux. Pour s’y préparer au mieux, il est important d’avoir une bonne communication financière et de s’assurer une bonne organisation des rencontres avec le marché. Autre point non négligeable pour réussir son introduction en Bourse : le charisme du dirigeant, qui sera mis à rude épreuve lors de ces multiples rendez-vous de 45 minutes environ pendant lesquels il devra démontrer le potentiel de sa société.

Pour lire l’article au complet et écoutez le podcast sur l’introduction en Bourse, cliquez ici.

Article tiré de Madyness



Laisser un commentaire

Articles similaires
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter