Entrepreneurs sociaux : quels modèles économiques innovants pour changer d’échelle ?
Si l’entrepreneuriat social attire et fait de plus en plus d’adeptes, il n’en est pas moins vrai qu’une grande majorité d’entrepreneurs sociaux se trouve face à un véritable casse-tête : le modèle économique de leurs projets.
En effet, si l’entrepreneur social a pour finalité première de générer un impact social, pour que la valeur créée pour la société soit durable, le projet de l’entrepreneur social se doit d’être adossé à un modèle économique solide. Équation bien difficile quand on sait que les bénéficiaires visés ont peu ou pas de moyens financiers, que les subventions s’amenuisent et que l’environnement est très contraint. Cette étude, fruit d’une collaboration entre Ashoka et ScaleChanger, vise à mettre en lumière certains modèles économiques particulièrement innovants, hybrides, qui impliquent de manière originale l’ensemble des parties prenantes d’un projet afin de multiplier son impact sur la société.
Le rapport présente ainsi 5 grandes dynamiques : 
  • Conquérir des marchés « solvables »
  • Réinventer les filières et les chaînes de valeur
  • Valoriser les économies générées pour la société
  • Engager une communauté au coeur d’un modèle économique viable
  • Créer de la valeur par l’open-source : un partenariat gagnant-gagnant

 

Parmi les entrepreneurs sociaux présentés : Arnoud Raskin, fondateur de Mobile School (Belgique), Brendan Dunford, fondateur du Burren Programme (Irlande) ou encore Jean-Louis Kiehl, fondateur de CRESUS (France).

 

Pour accéder a l’intégralité de l’étude, c’est par ici !



Laisser un commentaire

Articles similaires
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter