Analyse sur la valeur socio-économique de l’alimentation française !
Selon l’étude réalisée par L’ADEME  sur les impacts socioéconomiques d’une alimentation plus durable en France. Il en ressort en synthèse cette conclusion :
les dépenses alimentaires des ménages ont augmenté en valeur depuis les années soixante,elles ne représentent plus que 20% de leur budget total(contre 35% en 1960). Parmi les dépenses alimentaires, la part «hors domicile» (cantines, restauration…) n’a cessé d’augmenter sur la période. Cette évolution a été de pair avec l’essor de la grande distribution passée de moins de 10% à plus de 65% des dépenses alimentaires à domicile entre 1960 et 2015 qui a permis de généraliser la vente à grande échelle et à moindre coût de la production croissante des industries agroalimentaires. Les détails de la synthèse.


Articles similaires
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter